TOP 8 des bonnes résolutions pour bien investir dans l'immobilier

TOP 8 des bonnes résolutions pour bien investir dans l'immobilier

Quand on investit dans l’immobilier on se retrouve parfois un peu seul et il est nécessaire de se former en permanence pour ne pas se faire avoir et pouvoir négocier au mieux. Voici nos 10 conseils pour bien réussir dans votre projet locatif.

1) Apprendre à obtenir son prêt seul :

Obtenir votre prêt en ayant les outils nécessaires vous permettra d’économiser du temps, de gagner de l’argent et de vous former en même temps pour ainsi être plus crédible en face du banquier. Comme vous êtes le mieux placé pour défendre votre projet, pour vous aider Rendementlocatif.com vous propose un service unique nommé “ORUS”. Il s’agit d’un dossier professionnel qui impressionnera votre banquier et vous permettra d'être pris au sérieux. Il contient également la liste des pièces nécessaires au montage du prêt ainsi qu’un rendez-vous téléphonique avec un courtier expert spécialiste de l'investissement locatif qui repense votre stratégie. Il finalise le montage du financement et le dossier avec vous afin de mettre toutes les chances de votre côté. Vous allez enfin voir votre banquier avec toutes les cartes en main.

2) Diversifier ses investissements et se pencher sur les immeubles de rapport :

Beaucoup d’investisseurs commencent par acheter un petit bien de type studio puis se tournent rapidement vers les immeubles. Ce type d’investissement présente de nombreux avantages et malgré un coût d’acquisition parfois plus élevé se révèle plus rentable.


3) Sécuriser son investissement :

Il n’y a aucune honte à ne pas savoir et à demander l’avis d’un professionnel. Surtout lorsque l’on débute, garantir la viabilité d’un projet est primordiale. En effet, le premier investissement peut impacter tout vos investissements suivants s’il s’agit par exemple d’un mauvais placement et qu’il vous fait perdre de l’argent. Pas de panique, vous pourrez toujours le revendre mais ce serait dommage de commencer par un mauvais investissement qui pourrait ralentir vos plans.

Vous vous posez des questions sur votre projet ? Pas de panique, nous avons sélectionné un réseau d’experts en ligne prêts à répondre à toutes vos questions.

4) Rencontrez des investisseurs :

Souvent, lorsque l'on investit dans l'immobilier, on se sent un peu seul. Même en ayant tous les outils à disposition, tel que notre simulateur, il est parfois difficile d'atteindre le niveau de confiance nécessaire pour avancer. Difficile de trouver des exemples pour nous motiver. Difficile de prendre du recul pour nous rassurer. Difficile de se former. 

Profitez de rencontre sur l’immobilier qui sont des lieux d'échange et d'apprentissage. Un moment pour vous aider à progresser et venir rencontrer d'autres personnes qui partagent le même intérêt (ou devrions-nous dire passion?) que vous. Car au fond, l'investissement immobilier est une aventure humaine avant tout !

Vous voulez rencontrer d’autres investisseurs immobiliers pour échanger et apprendre ? Rendement Locatif organise régulièrement des séminaires. Vous voulez participer au prochain ?

5 ) Se former

L’immobilier reste relativement complexe, quand on débute. Déficit foncier, fiscalité, imposition, LMP, LMNP, micro-bic ..etc y a de nombreuses notions à maitriser. Afin de les maitriser aux mieux n’hésitez pas à vous former par le biais de formations.

6) Garder de l’argent en épargne

Même si apporter un apport conséquent vous permet de raccourcir la durée de votre prêt et ce que cela s’apparente plus sécurisant pour votre banquier ce n’est pas forcément la chose à faire.

Il est possible d’obtenir un crédit qui ouvre l’intégralité de prêt. Le crédit à 110% est appelé ainsi car si on prend en compte les différents éléments d'un achat immobilier, 100% représentent l'achat lui-même et 10% environ représentent les frais de notaires, les frais bancaires et les frais de garantie du prêt.

Dans la pratique 110% est un chiffre arbitraire. Ce qu'il faut retenir c'est qu'un crédit à 110% signifie que la banque va financer les éléments suivants de votre projet (dans la plupart des cas):

  • Le montant d'achat du bien (prix net vendeur + frais d'agence)

  • Les frais de notaire

  • Les travaux (le montage va cependant dépendre de la banque)

  • Les frais de garantie (Crédit Logement, CAMCA, Hypothèque, etc.)

  • Les frais de dossier bancaires

Ainsi vous n'avez plus rien à avancer pour votre achat ou presque. Vous conservez votre épargne pour vos autres investissements. Vous accélérez ainsi la croissance de votre patrimoine.

Un imprévu est très vite arrivé, et vous pouvez être confronté à des dépenses imprévues, l’argent que vous avez gardé en épargne vous sera alors utile et ne grèvera pas trop votre rentabilité et votre cash flow.

7) Rénover son parc immobilier


C’est donc l’heure des résolutions et des changements. Profitez de cette nouvelle année pour prévoir le départ de vos locataires actuels et programmer la rénovation de vos biens. Cela vous permettra de créer du déficit foncier et de pouvoir louer plus cher par la suite. Après avoir été rénové, l’attractivité de votre appartement aura également augmenté et vos locataires plus faciles à trouver ou à sélectionner. Un appartement en bon état attire également une meilleure cible locative et tends à inciter le locataire à y faire plus attention.

8) Toujours négocier

Même si vous pensez faire une super affaire, n'hésitez pas à négocier pour votre achat, pour vos travaux, pour votre prêt. Tout se négocie, cela ne marche pas à tous les coups mais n’hésitez pas à essayer vous pourrez avoir d’agréables surprises

[Brico/Déco] : Réaliser un mur en patchwork

[Brico/Déco] : Réaliser un mur en patchwork

Appel à un expert : être conseillé sur son projet d’investissement locatif

Appel à un expert : être conseillé sur son projet d’investissement locatif