4 questions posées à un courtier

4 questions posées à un courtier

Pourquoi faire appel à un courtier pour négocier votre prêt immobilier ? 

Colombe courtière chez Rendement Locatif spécialiste des prêts immobiliers vous répond :

1°Pourquoi allez-vous mieux négocier que moi?

Je suis spécialisée en prêt immobilier et je connais le mode de calcul et les exigences de chacun de nos partenaires bancaires. Il est plus aisé de négocier en connaissant parfaitement son interlocuteur. Je suis donc en mesure de me diriger vers tel ou tel autre en fonction de votre besoin et /ou de vos attentes. Du fait du volume de prêts générés , je vous fais bénéficier de nos taux préalablement négociés avec chacun de nos partenaires bancaires.

2°Dois-je démarcher des banques avant de faire appel à un courtier?

Non , il faut bien noter que je ne pourrais pas démarcher les banques que vous aurez préalablement sollicitées en direct ou via un autre courtier. Sachez qu’en général, votre banque sera plus offrante en matière de taux pour un nouveau client par rapport à un client existant. Par contre, quand un courtier s’adresse à votre banque pour votre compte, cette dernière fera l’effort de lui proposer un meilleur taux dans la mesure où elle sait avoir été mise en concurrence.

3°Pourquoi est-il intéressant de prendre un prêt sur une longue durée ?

Tout dépend de votre objectif . Pour augmenter le cash flow il vaut mieux une longue durée par exemple. Si par contre vous raisonnez sur le coût global de l'investissement, un prêt plus long coûte plus cher!

4°Dois-je avoir le maximum d’apport pour obtenir un taux intéressant ?

Dans le cadre d’un investissement locatif , je ne parlerai pas d’apport mais d’épargne existante. Il faut au minimum détenir l'équivalent des frais de notaire en épargne sur votre compte.

Bonus : Qu'est-ce qui rend un dossier de prêt idéal pour une banque ?

Il est préférable en règle générale d'être propriétaire de sa résidence principale, car un crédit se termine alors qu'un loyer court tout au long d'une vie. En effet, les banquiers sont plutôt frileux pour accorder un financement pour un investissement locatif, si l'on est pas propriétaire de sa résidence principale. Cependant chaque dossier est différent. Tout dépend de votre projet, votre situation, etc... Le taux d'endettement n'est pas la chose la plus importante malgré ce que l'on peut croire. Le plus important demeure "le reste à vivre". De nombreuses banques ne vous accorderont pas de prêt si votre reste à vivre est inférieur à 800€ par membre de votre foyer (enfant compris), après paiement des impôts et des divers crédits en cours. De manière générale, les banques acceptent de moins en moins les financements à 110% dans l'ancien et privilégient les financements à 100%, c'est-à-dire qu'elles privilégient les personnes ayant un apport minimum couvrant au moins les frais de notaire et les garanties.  Enfin, pour faire une demande de prêt il est nécessaire d'avoir une gestion de compte dite "en bon père de famille", ce qui signifie pas de découvert, pas de commissions d'intervention, etc...sur au moins les 3 derniers mois.


La déclaration d’impôt foncier plus simple avec Rendement Locatif

La déclaration d’impôt foncier plus simple avec Rendement Locatif

10 astuces pour gagner de la place dans un appartement

10 astuces pour gagner de la place dans un appartement